Active directory : Un ancien salarié d’Engie condamné après avoir mis à jour une vulnérabilité critique

zdnet.fr
Illustrations Wikimedia En savoir plus
Relayé par ActuTech via zdnet.fr En savoir plus
Un ancien salarié d’Engie avait réussi à prendre le contrôle d’une forêt Active directory. Un incident soldé par une condamnation au pénal qui rappelle que cet annuaire représente toujours un talon d’Achille très critique.

Lire l’article complet sur zdnet.fr


Tags: , , , ,




  • avatar
    Suivant

    Etude Intel : la transparence et l'assurance de la sécurité guident les décisions d'achat

    Intel publie les résultats d'une étude examinant l'impact de la transparence, de l'innovation en matière de sécurité et de l'assurance d'une sécurité permanente sur les décisions d'achat. Les principales conclusions indiquent que les fournisseurs de te

    R0.0-39.87-60431.216005
    error: