La course à la Maison blanche dans le radar de pirates russes, iraniens et chinois

zdnet.fr
Illustrations Pixabay En savoir plus
Relayé par ActuTech via zdnet.fr En savoir plus
L’élection présidentielle américaine suscite la convoitise de nombre de pirates parrainés par la Russie, l’Iran ou la Chine. Et c’est Microsoft qui le dit.

Lire l’article complet sur zdnet.fr


Tags: , , , ,




  • avatar
    Suivant

    Le fondeur chinois SMIC n'est pas à l'abri des sanctions US, le cours s'effondre

    Le fondeur chinois SMIC pourrait bien se retrouver à son tour sur la liste noire des Etats-Unis et la nouvelle a durement fait chuter son cours à la Bourse de Hong Kong.
    R26.77-56.208-42379.150162
    error: